La réponse de la baleine à bosse / A domicile – Trois concerts à la Réunion au plus proche des tréfonds de l’océan indien.

IMG_8072

Peut-être qu’elles sont là, à l’en-bas dans les fonds, de la Grande Chaloupe à Saint-Leu sur la côte ouest de la Réunion. Discrètes, rares, elles remontent au nord, vers une ultime halte à Sainte-Marie Madagascar ou piquent déjà vers le sud, le très grand sud austral pour retrouver les zones de nourrissage de l’Antarctique. En attendant, Sophie Bernado, Céline Granger et moi-même allons tenter de raconter cette aventure qui a démarré en 2012. Brice Noroy va nous rejoindre peu à peu. Nous relaterons l’exploration d’une écoute inter-espèce, d’une rencontre si singulière, de deux moments d’échanges bouleversants qui se sont passés pendant l’hivers austral 2018. Nous serons en bordure de l’océan indien qui charrie en lui-même tant de peuples, d’espèces, de courants si diverses. Ce sera avec une très grande simplicité, une recherche constante d’écoute et de dignité et sans doute beaucoup d’émotion que nous jouons La Réponse de la baleine à bosse (Gratuit) :

  • Samedi 14 septembre, 19H30, Cité des Arts de Saint Denis, Le Fanal, sur réservation, au 02 62 92 09 90 ou billetterie@citedesarts.re (A 18h30, vernissage de l’exposition Résidences, A 21h concert de Ribongia, DJ Australien et Babani Records, deux bidouilleurs performeurs de l’Ile Maurice),
  • Jeudi 19 septembre, Musée Stella Matutina, 19h, sur les terrasses du Musée face à la Baie de Saint Leu pour une amorce de relations terre-mer,
  • Samedi 21 septembre, D2-Kabardock, 19h30 entre le terminal sucrier et la darse militaire, sur réservation au 02 62 54 05 40 ou artistique@kabardock.com , pour les journées patrimoines au beau milieu de l’histoire d’un port et des baleines gigantesques de GorgOne.

Photo : Alex Voyer